La place des femmes dans le monde de l’escalade

par Célia Golay19 avril 2021
Blogue > La place des femmes dans le monde de l’escalade

Au sein d’une pratique sportive souvent associée au genre masculin, l’escalade subit depuis ses débuts une stigmatisation des sexes. Est-ce dû à une discrétion de la part des femmes œuvrant ou pratiquant dans le domaine, ou simplement par un surnombre d’hommes dans le monde de la grimpe? Tant de questions qui nous amènent à réfléchir sur la place des femmes dans le monde de l’escalade.

L’évolution de la femme dans l’univers de l’escalade

Même si on peut penser le contraire, depuis ses débuts l’escalade est bien un sport non genré. Le facteur premier qui associe le genre masculin à ce sport et qui véhicule donc une image négative sur son accessibilité à tous est sans aucun doute notre société. La presse ainsi que les médias s’est entichée de cette vision d’un sport  « musclé » et « dangereux » que seuls les hommes peuvent pratiquer. Cette mentalité vient des années 70 où à cette époque le monde voulait diffuser une image de la femme en parfaite ménagère. Mais ce que les médias ne nous disaient pas en ce temps-là, c’est que des femmes inspirantes et révolutionnaires se battaient pour faire reconnaître leur place ainsi que leurs valeurs dans la société.  Avec le temps cette mentalité a évolué et des femmes incroyables ont su imposer leur nom dans le milieu de l’escalade faisant ainsi d’elles des légendes! 

Sans forcément parler de légendes ou de super athlètes de la grimpe, vous pouvez retrouver aujourd’hui un nombre croissant de femmes passionnées par l’escalade. Peu importe la discipline choisie ou le métier relié à cet univers, des femmes du monde entier décident de se créer une place dans le milieu. Si nous prenons l’exemple de l’ouverture de voie, même si ce travail représente un enjeu physique et technique, ce métier nécessite avant tout un bon niveau de compréhension des voies et des mouvements. C’est ainsi que dans plusieurs gyms nous retrouvons maintenant des ouvreuses de voies motivées, passionnées par la création de  nouveaux défis, et habitées par l’ambition de vouloir faire transpirer les futurs grimpeurs et grimpeuses. 

Des grimpeuses inspirantes

Au fil des années, de nombreuses plateformes et médias ont commencé à parler et à mettre de l’avant la communauté des grimpeuses. Pour ne citer que quelques exemples parmi tant d’autres, il y a le site Women’s Climbing Symposium, l’article “21 femmes d’exception” d’Escalade Québec, le magazine spécialisé “La Gazette des femmes”, ou encore plus récent et tout aussi inspirant les podcasts de « Montagnes au féminin » qui invite des femmes à s’exprimer sur leur parcours. On retrouve aussi plusieurs hashtags sur Instagram qui regroupent cette même communauté, tels que #SheMovesMountains ou #montagnesaufeminin.

De nos jours, il est donc possible de suivre de nombreuses femmes inspirantes qui impactent ce milieu sportif à travers les réseaux sociaux, et surtout sur Instagram. Voici donc une petite liste des femmes québécoises qui nous inspirent au quotidien de par leur parcours atypique. En premier lieu, nous avons Annie Chouinard, une grimpeuse impressionnante qui a su dompter le « come on », une 5.14 située à Orford, la plaçant ainsi parmi les sept Canadiennes ayant réussi une quatorzième ascension. Ensuite, nous retrouvons Nathalie Fortin, une alpiniste spécialisée dans la grimpe sur glace. Ses nombreuses aventures alpines nous inspirent tellement ainsi que ses photos les relatant. Emilie Pellerin détient un compte Instagram incontournable pour les amateurs et amatrices d’escalade extérieure. Cette femme inspirante nous partage des moments forts, des photos incroyables, ainsi qu’une joie de vivre et de grimper contagieuse. Et finalement, nous avons Emma Contaoe, une jeune femme pétillante et entrepreneuse qui nous partage sa passion de la grimpe. Très engagée dans la communauté d’escalade au Québec, elle crée son entreprise Climbing Escapes à travers laquelle elle encourage les femmes à rejoindre cette même communauté.

En route vers l’égalité!

Il y a encore, bien sûr, beaucoup de chemin à faire pour arriver à une parité des genres, comme dans bien d’autres disciplines et domaines. C’est pourquoi il en revient aujourd’hui aux propriétaires de centres et/ou de la discipline en général entourant l’escalade d’engager, de former et d’introduire les femmes dans ce monde sportif. Ne pas faire de discrimination à l’embauche est primordial : il faut laisser la chance aux femmes de s’exprimer, et de prouver leurs qualités. Nous sommes en route vers une égalité, et espérons être sûrs de trouver la bonne voie pour qu’une jeune fille se dise un jour : “Moi aussi je veux grimper, c’est ma passion” et qu’elle se sente pleinement représentée dans celle-ci. Dans une ère ou l’escalade est en plein essor, c’est un moment parfait pour montrer au monde entier de quoi les femmes sont capables, et de freiner les stigmatisations.